BTF 2018 – Bilan premier jour et photos.

Belle étape pour la première journée, pas nécessairement facile avec cette balise marquée au bout du Revard vers le Sire.

Un bon groupe s’en est sorti habilement en décollant à Planfait directement pour tracer vers les Bauges, dont Maxime Pinot qui d’emblée marque son terrain en imprimant un rythme d’enfer en tant que leader.

Les autres, piégés par le nuage collé au relief du Col des Frêtes ont été contraints d’attendre ou de redescendre sur Planf’.

Bertrand Chol a tablé sur une version plus inattendue avec un déco près de la Forclaz.

Jonglant entre les différents fronts nuageux et les orages, la première balise près du Sire est validée par la majorité en vol.

Le retour vers le Semnoz est tendu et houleux dû aux conditions de vol techniques, et quatre compétiteurs se démarquent bientôt, Max Pinot restant en tête, bientôt rattrapé par Vincent Lebeau, auteur d’une belle traversée-retour sur le lac d’Annecy.

Julien Irilli et Bertrand Chol prennent l’initiative de l’accompagner à la poursuite de Max Pinot.

Le trio fonctionne bien et avale rapidement du terrain pour rejoindre ainsi Pinot au pied du Môle à l’heure où la course est arrêtée.

 

Les autres tirent également très bien leur épingle du jeu, à commencer par Steve Bramfitt et Tanguy Renaud-Goud qui ne sont jamais bien loin, François Ragolski qui apporte le panache et le piment qu’il faut à l’épreuve, Edouard Potel et sa remontée fantastique.

Dimitri Angonin est l’auteur d’un vol aussi surprenant que beau, du genre de celui qui ne veut pas marcher.

 

Photos Karine Dupureur.